Related Rule
Cameroon
Practice Relating to Rule 65. Perfidy
Section A. General
Cameroon’s Instructor’s Manual (1992) states: “Perfidy is condemned … by the Law of War.” 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 149, § 531.1.
The manual describes perfidy as “claiming an international protection with an intent to betray the enemy”. 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 30, § 131 and p. 89, § 222.
The manual also provides the same definition of perfidy as that contained in Article 37(1) of the 1977 Additional Protocol I. 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 63, § 234.
Cameroon’s Instructor’s Manual (2006) provides that “perfidy is … prohibited by the law of armed conflict”. 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 59, § 251; see also =p. 85, § 341 and p. 323.
The manual adds:
Acts inviting the confidence of an adversary to lead him to believe that he is entitled to, or is obliged to accord, protection under the rules of international law applicable in armed conflict, with intent to betray that confidence, shall constitute perfidy. 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 183, § 494.A; see also . p. 103, § 371 and p. 147, § 431.