Related Rule
Cameroon
Practice Relating to Rule 134. Women
Cameroon’s Instructor’s Manual (1992) provides that at the approach of the enemy, “all persons shall be evacuated, with priority to women”. 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 67, § 242(1).
Cameroon’s Instructor’s Manual (2006) states: “Women must be specially respected.” 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 29, § 131; see also p. 49, § 231 and p. 75, § 321.
Cameroon’s Instructor’s Manual (2006), under the heading “Protection of Women”, states: “If they are amongst persons arrested, detained or interned for reasons related to a conflict while they are pregnant or have young children, their case must be examined with absolute priority.” 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 29, § 131; see also p. 75, § 321.
The manual also states under the heading “The Wounded, Sick [and] Shipwrecked” that “[m]aternity cases and the newborn benefit from the protection” accorded to the sick and wounded. 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 95, § 352.29; see also p. 137, § 412.282.
Cameroon’s Instructor’s Manual (2006) states:
In case of conflict, the parties to the conflict must avoid that the death penalty be pronounced with respect to women if they are pregnant or have young children. Even if such a penalty is pronounced, it must not be executed. 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 29, § 131; see also p. 49, § 213 and p. 75, § 321.