Related Rule
Cameroon
Practice Relating to Rule 112. Search for and Collection of the Dead
Cameroon’s Instructor’s Manual (1992) states that military commanders must ensure that the dead are searched for and evacuated. 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 67, § 241(1).
The manual further states: “In case of civilian losses, civil defence units and personnel shall participate in the search for the victims.” 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, pp. 95–96, DG 34.
The manual also states: “An appeal to the charity of the population can be made to help National Societies such as the Red Cross or the Red Crescent in order to collect … the dead”. 
Cameroon, Droit international humanitaire et droit de la guerre, Manuel de l’nstructeur en vigueur dans les Forces Armées, Présidence de la République, Ministère de la Défense, Etat-major des Armées, Troisième Division, Edition 1992, p. 96, DG 34.
Cameroon’s Instructor’s Manual (2006) states:
In case of armed conflict, the protection of persons and objects must be the first permanent concern of commanders. Thus, the first act must be to search for the victims.
An appeal to the charity of the population can be made to help National Societies such as the Red Cross or the Red Crescent collect … and even identify the dead. 
Cameroon, Droit des conflits armés et droit international humanitaire, Manuel de l’instructeur en vigueur dans les forces de défense, Ministère de la Défense, Présidence de la République, Etat-major des Armées, 2006, p. 121, § 401; see also p. 163, § 461.