Traités, États parties et Commentaires
  • Print page
Principe III

Le fait que l'auteur d'un acte qui constitue un crime de droit international a agi en qualité de chef d'Etat ou de gouvernant ne dégage pas sa responsabilité en droit international.


<< Previous     Up     Next >>