Traités, États parties et Commentaires
  • Print page

Déclaration faite le 2 février 2010 reconnaissant la compétence du Comité en vertu des articles 31 et 32 :

“Le Gouvernement de la République du Mali déclare reconnaître la compétence du Comité des disparitions forcées pour connaître des communications émanant des personnes ou de tout autre État Partie, conformément aux dispositions des articles 31 et 32 de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, adoptée le 20 décembre 2006.”
06.02.2007

01.07.2009

02.02.2010